MY SPORT MARKET

17.11.2020

My Sport Market donne une nouvelle chance aux articles des magasins de sport

La startup montpelliéraine met à leur disposition une marketplace sur laquelle ils peuvent tenter d’écouler leurs invendus, avant les soldes

Fiche d’identité
Date de création : 2016
Effectif : 3 salariés
Siège : Montpellier.
Site internet : https://my-sport-market.com

Le chaînon manquant. La startup montpelliéraine My Sport Market a créé une marketplace où les magasins de sport, qu’ils soient indépendants ou affiliés à une enseigne, peuvent donner une seconde chance à leurs articles invendus, sans attendre les soldes, ni les brader auprès des déstockeurs.

Les détaillants profitent ainsi de la visibilité qu’offre My Sport Market sur le web, pour tenter d’écouler des pièces de l’année, qui n’ont pas intéressé la clientèle habituelle de leur boutique. Ils bénéficient ainsi des avantages qu’offre internet, d’autant qu’ils n’ont, pour la plupart, pas de site dédié à leur propre magasin. En outre, My Sport Market les décharge de la logistique et du SAV : quand un de leurs articles est vendu sur la plateforme, la société leur adresse aussitôt l’étiquette d’expédition et s’occupe du suivi du colis.

L’idée, astucieuse, cadre parfaitement avec la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Elle instaure une obligation : l’élimination des invendus non alimentaires est désormais interdite. My Sport Market enregistre de ce fait un regain d’intérêt. « Aujourd’hui, plus d’un tiers des commerçants qui nous rejoignent s’inscrivent spontanément sur notre site », observe Thibault Barthez, le CEO de la société qui revendique 1 500 visiteurs uniques/jour sur sa marketplace.

L’entreprise veut, du coup, accélérer sa croissance. Elle souhaite créer une application web à destination des professionnels, pour leur faciliter la gestion des stocks, et accroître la notoriété de sa marketplace, en insistant sur son concept « local, éthique, écoresponsable et durable ».

Pour mener à bien ces chantiers, My Sport Market cherche à lever 300 k€. À cette fin, elle a sollicité et reçu l’aide et l’accompagnement d’AD’OCC, dans le cadre d’Occitanie Invest. « L’agence m’a permis de bien valoriser les spécificités de mon entreprise et j’ai enfin compris sur quels critères les investisseurs évaluent le potentiel d’une société », note Thibault Barthez.

Edison Ways, ancien lauréat Occitanie Invest

" Le dispositif mis en place par AD’OCC nous a paru essentiel pour nous préparer aux rendez-vous avec les investisseurs institutionnels, analysent deux des cofondateurs, Stéphane Michel et Jean-Jacques Carrillo. Nous avons eu une dizaine de rencontres, c’est intense, il faut… "

Lire le témoignage
InteropSys, ancien lauréat Occitanie Invest

" C’est une expérience très enrichissante. Nous avons bénéficié d’un vrai accompagnement, notamment pour construire notre pitch. Élaborer un discours structuré, être clair en 5 minutes, cela demande de se poser les bonnes questions sur sa stratégie. Le coaching a joué… "

Lire le témoignage
Uwinloc, ancien lauréat Occitanie Invest

" Occitanie Invest a été très bénéfique pour nous sur plusieurs aspects, et d’abord sur la partie coaching, car je n’avais jamais eu à solliciter des investisseurs auparavant. C’est très important de connaître les attentes des fonds d’investissement, de savoir présenter… "

Lire le témoignage
ffly4u, ancien lauréat Occitanie Invest

" Il est difficile d’attirer les fonds d’investissement parisiens en région. Pourtant, chaque année, c’est ce que réussit à faire AD’OCC en organisant Occitanie Invest ! Le résultat est probant. En juin 2019, nous avons levé 1,2 M€. Occitanie Invest est… "

Lire le témoignage
Témoignage précédent Témoignage suivant